Rewind 2014 : Tout ce que l’on veux oublier !



Après avoir fait le tour de tout ce qu’il y a eu de meilleur en 2014, l’heure est venue pour notre dernier retour en arrière,  de faire le point sur tout ce qu’on aurait préféré ne jamais voir, entendre ou lire. Attention les yeux, l’article qui va suivre, nécessitera peut-être, la prise d’un traitement anti-mauvais gout. 

Pour commencer petit tour d’horizon de tout ce que la pop française a fait de pire en 2014. Alizée, Black M,  Indila et j’en passe, dans la course au pire titre de l’année, les concurrents sont nombreux. Paroles vides de sens frisant parfois le ridicule pour la « Blonde » Alizée. Rap populaire, instru banale et creux artistique chez Black M. Matraquage médiatique, overdose et univers faussement mystique pour Indila. Une fois n’est pas coutume la chanson française a donné le meilleur du pire, et ce ne sont pas les nouveaux titres de M.Pokora ou encore Shy’m qui viendront relever le niveau. La plupart du temps soutenus corps et âme par NRJ et TF1,ces artistes cartonnent, et ce, au grand dam de nos tympans ! 

Alizée - Black M - Indila


Restons tout de même cléments, les Français ne sont pas les seuls à mériter un tel blâme. En effet, rappelez-vous les Américains n’ont pas hésité à ressusciter de la plus horrible des façons le géant Michael Jackson, avec un album à oublier. 



Autre chose que tout le monde aimerait oublier, c’est le fessier de Kim Kadarshian. En novembre dernier, la star de télé-réalité américaine a agité la toile avec ses clichés dénudés pour le magazine PAPER. UN buzz retentissant qui a valu à la starlette de vives critiques sur les réseaux sociaux. 

Kim Kardashian +Paper Magazine 


Libérée, délivrée, je vous rassure, vous n’êtes probablement pas les seuls à souffrir de crises d’angoisses à chaque fois que ses paroles résonnent dans votre quotidien. Multi-diffusée, maintes fois reprise et détournée  la bande originale du dernier film de Disney « La Reine des Neiges » est devenue en quelques mois, le titre à abattre. Partout dans le monde, la chanson existant sous différentes versions a trusté le haut des classements, un succès monstre qui lui vaut désormais d’être la chanson la plus détestée de 2014. Un an après la sortie du titre, la réalisatrice du film s’est même excusée pour ce fléau musical. Pas sûr que cela soit suffisant. 



Pour terminer, passons à Nabilla et promis pas de transition douteuse pouvant être relié au sujet précédent. Fraichement libérée de prison, la jeune Suissesse, qui durant toute l’année a fait les gros titres, a décidé de se mettre au vert. Face à l’ouragan médiatique qu’elle a subit ces dernières semaines, la star de télé-réalité vient de prendre une sage décision en quittant le devant de la scène. Une bonne nouvelle pour elle, que l’on aimerait également faire appliquer de force aux médias qui ont fait de l’affaire Nabilla/Thomas un véritable fonds de commerce. 

Nabilla - 2014


Pour ne plus rien manquer n'oublies pas les réseaux sociaux de #TheMeltingPOP

Commentaires

  1. Très bon article, totalement d'accord pour la nouvelle vague pop française affligeante :p.

    RépondreSupprimer
  2. Je ne peux qu'être en accord avec chaque lignes de cet article !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Nombre total de pages vues