2015: la liste des résolutions que je ne prendrais pas!



Le début d’une nouvelle année, c’est (très) souvent le moment ou tout le monde prend ses bonnes résolutions. Des résolutions qui (très) souvent tomberont à l’eau au bout de quelques jours [désolé de vous décevoir].  Pour pallier à ce problème de démotivation soudaine [appelons ça comme ça], lorsque l’on m’a demandé quelles étaient les miennes, j’ai d’abord réfléchi longuement, pensé aux choses auxquelles tout le monde pense et puis, éclair de génie, je me suis dit que pour 2015, je me lançais un défi des NON-RÉSOLUTIONS!

@Jayheey
Commençons par le café, si certains décident d’arrêter la cigarette ou le vin après les repas, je devrais personnellement pour mon bien, arrêter ou du moins diminuer ma consommation de café, sauf que « Mission impossible » n’est pas seulement un film de Tom Cruise, c’est aussi la réponse au rappel à l’ordre de mon corps qui me crie à coups de migraine et autres petits désagréments de diminuer la caféine. Le matin plusieurs fois, entre les cours parfois, le soir pour se remotiver avant un long travail, le week-end ou le thermo devient mon meilleur ami, lors de mes city-trip avec FDS ou nous rentabilisons certainement, malgré nous[ou pas], l’industrie Starbucks ! Bref, le petit grain noir c’est mon addiction numéro un et en 2015, je continuerais mon parcours main sur la tasse ! 


#BasicFit !
Ma non-résolution numéro 2, c’est une motivation régulière pour la salle de sport. Là où le bât blesse, c’est sur la régularité de la chose. En effet, si je ne rencontre aucune difficulté à passer une heure voir plus à la salle de sport à multiplier les exercices en tous genres, j’ai un véritable problème avec la fréquence à laquelle je m’y rends. Ultra motivé pendant deux mois où mon corps me remercie grandement pour tous ces efforts musclés, il n’est pas rare de voir ma motivation disparaître en fumée pendant plusieurs semaines, ou les chips et le soda et la junk-food ponctuent ma vie en véritables assassins de ma ceinture abdominale. Le pire dans l’histoire, est que je ne peux absolument pas me plaindre de la distance à parcourir pour m’y rendre, puisque la salle de sport est à approximativement 1 minutes 20, voir moins de mon domicile. Qu’à cela ne tienne, j’ai décidé de ne rien changer ! En 2015, la salle de sport et moi on restera des amants non réguliers ! 


@Jayheey
En 2015, j’aurai également pu ou du décidé de passer moins de temps dans les magasins de fringues et donc d’en acheter moins. Il faut dire que ma garde de robe et ma chambre commencent dangereusement à ressembler à un champ de bataille. Entre des tonnes de paires de chaussures, des manteaux et des vestes suspendues ici et là, des placards pleins à craqués et une chaise de bureau qui est devenu [comment dire ?], une valise sur roulettes ? Je commence à avoir peur de m’endormir et de ne jamais me réveiller suite à un effondrement du sol, qui m’aura projeté un étage plus bas. Le hic, c’est comme dirait maitre Yoda, ou alors peut être que c’était Lorie, on est tous fashion-victimes et arrêter d’acheter des fringues, tenter de stopper la recherche de la perle rare qui deviendra votre essentiel mode numéro un ce n’est pas facile, facile. D’ailleurs, je pense que les soldes viennent tout juste de commencer et c’est l’heure pour moi de vous laisser !

Pour ne plus rien manquer, rejoins #TheMeltingPOP sur les réseaux sociaux !

Commentaires

Nombre total de pages vues