3 raisons de pratiquer le yoga au quotidien

Le secret de mes tatouages, mon addiction au café, sur ce blog, je n’hésite pas à vous faire découvrir mon quotidien et mes petits secrets. Aujourd’hui, je décide de continuer sur la même voie en vous présentant ma nouvelle passion, le yoga ! Ceux qui me connaissent n’en reviennent pas, et pour cause, mon caractère se rapproche plus du volcan en éruption que de la rivière calme et paisible et pourtant, la pratique quotidienne du yoga est bien devenue l’un de mes moments favoris de la journée. Entre deux jurons et une crise de nerfs, lumière sur les 3 raisons qui me poussent à pratiquer ces exercices de méditation.



  • Lutter contre le stress et l’anxiété


Insulté un chauffard, casser une cafetière, le stress et l’anxiété provoque chez moi des mouvements de haine soudains et plus ou moins violents. C’est face à ce constat que j’ai décidé, il y a peu de commencer le yoga. Simple et efficace, celui-ci permet grâce à ses exercices de respiration de mieux maîtriser son soi intérieur et donc de lutter plus facilement contre les colères du quotidien.

  • Soigner son corps et ses articulations

Depuis toujours le sport fait partie intégrante de mon quotidien, running, cyclisme, musculation, les activités physiques sont nécessaires à mon apaisement. Malheureusement, il n’est pas toujours facile de pratiquer sereinement un sport. Études, travaux, sorties, la pratique sportive prend du temps. Étant dans l’impossibilité d’allonger mes journées, j’ai dû il y a quelques mois arrêter le sport et mon corps me l’a très vite fait ressentir. Courbatures, douleurs musculaires, je suis passé en moins de temps qu’il ne le faut pour le dire, de vif et énergique à mou et apathique.  Heureusement, cette époque est aujourd’hui révolue. En effet, ajouté à une reprise régulière d’une activité physique, le yoga thérapeutique m’a aidé à rajeunir mes articulations, en faisant travailler, la souplesse de mes muscles de manière ludique et revivifiante. 

  • Améliorer le  sommeil 


Stressé, overbooké et drogué à la caféine, les nuits où je dors sont aussi nombreuses que mon niveau de sociabilité. Cela pourrait être une bonne nouvelle, mais hélas, ce fameux niveau de sociabilité est quant à lui aussi élevé que les températures du Groenland. Vous l’aurez compris le bât blesse.  Si à l’heure actuelle, j’attends encore que les effets du yoga se fassent ressentir sur mon sommeil, nombreux sont les spécialistes qui vantent au yoga des vertus apaisantes et favorables aux nuits réparatrices.

P.-S. Je tiens à préciser, qu’aucune secte ne m’a forcé à écrire cet article et qu’il n’a été écrit sous l’emprise d’aucune drogue.  Je rassure également mes proches en précisant que je suis encore très très très loin d’être le Mahatma Gandhi. Pratiquer le yoga, d’accord, mais devenir un bisounours amoureux de la nature et vivant d’amour et d’eau fraiche, c’est sans moi. Je terminerais sur un petit conseil, sans prétention, restez zen. De mon coté, je vais me resservir du café, tout en prenant soin de ne pas ruer de coups de boules Jessie de #FDS qui s’enjaille beaucoup trop depuis qu’elle a appris qu’elle allait aller voir One Direction en concert ! [Que Dieu me bénisse] Peace & Love ! 


Commentaires

Nombre total de pages vues