3 raisons de se (re)mettre au sport

À la rentrée, avant l’été, suite aux fêtes de fin d’année ou encore après une virée nocturne dans un snack du coin avec votre pote préféré (Cc Jessie de #FDS), il y a toujours un bon moment de se mettre ou de se remettre au sport. Bon étant donné que je viens de perdre la moitié de mon auditoire à la suite de l’énonciation du dernier mot de ma phrase précédente, je vais rassurer tout le monde en précisant que cet article n’a pas été écrit sous l’influence d’un sexy, mais tyrannique coach sportif. D’ailleurs si à mon instar, vous étiez « LA CLINCHE » du cours de sport à l’école ce post est fait pour vous !

1) Se sentir bien dans sa tête et bien dans son corps

Tout droit sortit d’un magazine féminin ou du cabinet de votre médecin, cette phrase ultra-clichée et sur-entendue est, et je suis contraint de vous l’avouer la base de tout. Eh oui, le sport cette pratique au premier abord monstrueuse et brutale est véritablement bonne pour votre corps et votre tête. Évidemment, pour s’en rendre compte, il vous faudra d’abord passer au-delà de l’image impétueuse que vous vous êtes fait des machines de guerre qui meublent les salles de fitness.

En pratiquant régulièrement une activité physique, vous videz votre esprit, mais vous prenez également soins de prévenir votre corps contre un tas de petits problèmes de santé pas super cool. De plus, stop aux idées reçues, sport n’est pas nécessairement synonyme de régime, bien que si vous souhaitez vous pavanez fièrement dans votre slim, une alimentation saine ne sera pas de refus. 



2) Le sport est accessible à tous  

Comme énoncé dans l’introduction dans un premier temps, le sport et moi n’étions pas vraiment les meilleurs amis du monde. Le football j’ai toujours trouvé ça rédhibitoire et les 3 heures de sport hebdomadaire que je devais subir à l’école ont traumatisé mon adolescence. Cependant aujourd’hui la donne a changé, car, j’ai découvert que le sport n’est pas simplement une histoire de mecs prépubères qui pètent littéralement une durite parce que tu n’as pas rattrapé la balle.

Le sport c’est plus que ça et tout le monde peut en faire. Pour preuve, face à la démocratisation des salles de sports, moi et mon budget d’étudiant réussissons à joindre les deux bouts, et ce, même si j’ai récemment craqué mon budget shopping mensuel chez Decathlon.

Sans compter que, Basic-Fit n’est pas la seule alternative. Vous pouvez très bien aller courir (c’est cool et gratos), nager (c’est bon pour les lombaires), faire du vélo, ou encore vous initier à cette merveilleuse pratique qu’est le YOGA (voir mon article sur le sujet. #AUTOPUBLICITE)



3) Se remettre d’une rupture

Si vous vous demandez comment est née mon addiction au sport et bien sachez qu’il y a une époque, ou je cherchais un moyen efficace de combler mes journées pour ne pas finir la tête la première dans le pot de Nutella.

Vous l’aurez compris en lisant le titre, c’est une rupture qui a lancé les hostilités. Tout a commencé quand la personne qui est aujourd’hui mon ex, m’a soumis l’idée de me mettre à faire du sport, histoire, de ressembler à autre chose qu’un câble de frein. Loin d’être un cœur doux et manipulable, j’ai, vertige de l’amour oblige, succombé à un abonnement à la salle. Pas de chance, quelques semaines plus tard, mon couple puait la défaite et la dépression était de mise. Face à ce triste constat, j’ai donc noyé ma peine dans le sport et dans d’autres choses parfois aussi, mais bon, c’est une autre histoire, passons.

Aujourd’hui, je me console en me disant que j’ai peut-être perdu l’amour, mais j’ai gagné en masse musculaire. Bon parfois je chiale encore dans le pot de Nutella, mais on en reparlera plus tard. Pour l’heure si vous aussi vous voulez vous mettre au sport et bien bougez vos fesses de votre canapé, et par contre si vous vivez une rupture foncez sur le blog de Jessie, elle a plein de conseils pour vous aider à vous en remettre !

Commentaires

Nombre total de pages vues