vendredi 26 février 2016

#Critique: J'ai vu pour vous: "Célibataire Mode d'Emploi"

Il y a quelques mois, The Melting POP vous proposait sur le blog une critique du film "The Lobster" avec Colin Farell. Dans ce film multi-récompensé, le réalisateur Yórgos Lánthimos explorait une société futuriste où la vie de couple était devenue une injonction. Pour rester dans le thème, j'ai décidé il y a quelques jours, de repousser les portes d'une salle de cinéma pour aller voir la comédie "How To Be Single" ("Célibataire, mode d'emploi" en VF). Découvrez dès à présent la critique de ce film sur le blog. 


Célibataire? Tout le monde a, au moins une fois dans sa vie, connu cette situation. Si certains le vivent très bien et en profitent pour s'amuser et explorer, d'autres le vivent comme une injustice, un mauvais moment à passer. C'est sur ces différents constats que se base l'action de "Célibataire, mode d'emploi". Au travers des histoires de Robin, Alice, Lucy ou encore Meg et Josh, le film propose au spectateur d'explorer les différentes façons de vivre son célibat. Du barman adepte des plans d'un soir, à la party-girl déjantée, en passant par l'accro aux applications de rencontre, toutes les façons de vivre cette période de flottement sentimentale sont représentées. 

Fraîche et sans limites, cette comédie romantique américaine réalisée par un adepte du genre, Marc Silverstein, également réalisateur de "Valentine's Day", se laisse savourer grâce à ses personnages dans lequel chaque célibataire présent dans la salle peut se retrouver. Dans cette catégorie on retiendra l'excellent personnage de Robin tenue par l'hilarante Rebel Wilson (Bridesmaids, Pitch Perfect 1 & 2), qui perce l'écran à chacune de ses apparitions toutes aussi loufoques les unes que les autres. Célibataire, mode d'emploi touche également sa cible (les 15-24 ans), grâce à une bande originale rythmée et entraînante portée entre autres par les titres de Martin Solveig, Charli XCX ou encore Taylor Swift. Malgré une tonne de petites qualités non négligeables et comme toute comédie américaine qui se respecte, le film tombe cependant parfois dans une certaine forme de caricature jonglant de temps à autres, entre vulgarité inutile et moments larmoyants vus et revus. 

Efficace pour une soirée ciné sans prise de tête "Célibataire, mode d'emploi" vous détachera sans aucun doute quelques sourires tout en détendant délicatement vos zygomatiques et c'est bien là tout ce que l'on demande à un film de ce genre ! A voir ! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire