mercredi 1 mars 2017

Blogger #1 : le meilleur du pire des propositions de collaboration

Souvenez-vous, le mois dernier, je partageais avec vous un article plus personnel en vous annonçant qu’un individu se faisait passer pour moi et utilisait mon image sur des sites de rencontres. Bien que n’ayant toujours pas eu le fin mot de cette histoire, ce(tte) petit(e) con(ne), m’a néanmoins donné une idée. En effet, grâce à cette personne, j’ai eu l’idée de vous proposer chaque mois un article relatif à ce que peut vivre au quotidien un blogueur. Pour ce premier numéro, on s’attaque aux collaborations. 



Quand on est blogueur, les collaborations c’est la base pour élargir son audience et appuyer sa notoriété. Plus votre blog grandit, plus les demandes de partenariats deviennent nombreuses, et il est essentiel de bien choisir ses « contrats » afin d’asseoir votre crédibilité tout en pérennisant votre renommée. La liste de vos collaborations, c’est un peu le curriculum vitae de votre blog et si un jour , vous souhaitez vous-même démarcher une marque ou un annonceur, il vaut mieux avoir était sérieux et cohérent dans les choix que vous avez faits préalablement. Qui plus est, pour respecter ceux qui vous lisent, il est important de faire des choix honnêtes en corrélation avec vos goûts, tout en affichant une certaine transparence dans le contenu de votre texte afin de ne pas donner l’impression à votre audience que vous êtes devenu un sponsor ambulant. Après cette vague de petits conseils, j’entre dans le vif du sujet en vous parlant des trois propositions de collaboration que j’ai préféré décliner. Vous allez voir, il y en a pour tous les goûts ! 

  • L’enregistrement d’un single 


Non, vous ne rêvez pas, et j’ai été aussi étonné que vous lorsqu’en octobre dernier, une maison de disque londonienne indépendante m’a envoyé un mail pour me proposer d’enregistrer un single en qualité MP3 ! (c’est mot pour mot la traduction française de leur mail). Alors certes, j’adore chanter sous la douche, dans ma chambre ou parfois même dans la rue, mais je doute fortement que mes capacités vocales soient à la hauteur de l’exercice. Certains de mes amis m’ont déjà dit que je chantais plutôt juste, mais vous vous souvenez les casseroles à la Nouvelle Star ? Et bien eux aussi ont leur disait pareil et ils ont fini dans le zapping ! 

  • Sponsoriser une compagnie de taxis 


Lorsqu’on poste presque tous les jours sur Instagram, il n’est pas rare de recevoir des demandes de messages. Si certains sont là pour vous complimenter, d’autres tentent de vous draguer et d’autres vous envoient des demandes de collaboration en tous genres ! Parmi celles-ci, je me souviens encore d’une compagnie de taxi qui m’avait proposé de faire la promo de leur marque sur mon compte. J’aurais pu dire oui, si c’était un beau taxi jaune, conduit par un beau New-Yorkais. Hélas, aucune des deux conditions n’était remplie !

  • Promouvoir des artistes au talent douteux 


À la base des bases, la musique c’est mon domaine et devenir chroniqueur ou critique musical mon ambition première. Pour cette raison, la musique tient une place très importante sur The Melting POP. Au fur et à mesure de mes partages, j’ai réussi à me créer un véritable petit carnet d’adresses, et il n’est pas rare, aujourd’hui, que je vous fasse découvrir des artistes qu’on m’a proposé de promouvoir. Bien évidemment, ces artistes n’ont de place sur le blog, que s’ils me touchent ou si je reconnais qu’ils ont un talent indéniable. Pour les autres, du chanteur sataniste, en passant par la voix de crécelle, la sexagénaire momifiée ou encore le candidat de télé-crochet sur le retour, je suis fortement obligé de décliner. Non pas que je me considère comme supérieur, mais dans la mesure où je ne suis pas encore un critique renommé, je me vois mal écrire des chroniques virulentes envers des personnes qui sont souvent passionnées. Certes la critique est constructive, mais bon, laissons les bad buzz aux chroniqueurs de Laurent Ruquier

Étant donné que j’ai un peu traîné en longueur, je m’arrête là, j’aurais pu continuer en parlant de l’émission de radio dont même le producteur ne connaissait pas le contenu. Du pseudo livre d’une étudiante ou encore de l’exposition parisienne avec trois photos dedans, mais arrêtons-nous là. Si vous aussi vous avez aussi reçu des propositions bizarres, partagez-les-moi en commentaire et n’hésitez pas à laisser vos suggestions pour un prochain article #Blogger ! A bientôt sur The Melting POP ! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire