Blogging #12 : Instagram, est-ce que c’était mieux avant ?


Avec quelques heures de retard, me voici de retour pour le douzième numéro de ma rubrique blogging. Après m’être confié sur mon rapport aux réseaux sociaux le mois dernier, je continue sur ma lancée aujourd’hui en vous parlant d’Instagram. Ce réseau social qu’on adore tous est de plus en plus décrié, alors Instagram, est-ce que c’était mieux avant ?


La faute à Facebook …

À la base, Instagram était une classique application de partage de photos. Un petit réseau social sur lequel une petite poignée de personnes venaient partager leur quotidien avec des filtres, mais surtout sans artifices et sans scénarisation. Devenu de plus en plus populaire auprès des 15-24 ans, IG a ensuite été racheté par Facebook, un rachat qui n’a fait que booster la popularité de l’application mais qui a surtout été le point de départ d’une série de changements qu’on a encore du mal à digérer. Modification des conditions générales d’utilisation, apparition de la publicité et puis surtout, les algorithmes. N’allant pas l’un sans l’autre, la pub et les algorithmes ont permis à Instagram de grandir en suivant le modèle entrepris par le géant Facebook. Pour la faire courte, Facebook c’est un peu ce monstre qu’on adore critiquer. Au fil du temps, on l’a tous un peu délaissé mais pourtant par habitude ou par réflexe on est tous encore dessus. Ultra-puissant, Facebook est entré dans notre quotidien et le petit Instagram n’a rien pu faire contre la machine de Marc Zuckerberg.

… mais pas seulement


Alors, évident vu sous l’angle du marketing, Facebook est l’ennemi sur qui jeter la pierre. Pourtant, si Instagram fait aujourd’hui grincer des dents, c’est aussi, un peu, de notre faute à tous. Comme je vous le disais plus haut, au départ, Instagram rimait avec Instant. Pourtant, au fur et à mesure, partage après partage, la plupart d’entre nous (surtout les blogueurs et influenceurs qui servent aujourd’hui à faire tourner la machine) avons contribué à faire d’Instagram ce qu’il est aujourd’hui. Photos plus soignées, feed construit, partenariat avec des marques, scénarisation de notre quotidien et j’en passe, sans le vouloir et sans s’en rendre compte, nous avons participé à créer le nouvel Instagram. Celui qui favorise ceux qui rapportent, celui qui est devenu une usine de billets verts. Aujourd’hui, on regarde tous Instagram en se disant que c’était mieux avant, mais au final, le réseau social de Kevin Systrom n’a fait qu’évoluer avec son temps. Devenu plus moderne et de plus en plus perfectionné, IG a répondu à des attentes de plus en plus importantes de la part de ses utilisateurs et voyant l’engouement et l’engagement que ça pouvait créer, les dirigeants n’ont fait que suivre la tendance. En effet, pourquoi ralentir, un mastodonte qui ne va faire que s’enrichir ?

En conclusion, on ne peut pas leur en vouloir de souhaiter plus d’argent et plus de profit. Après tout avec nos comptes, tout beaux, tout mignons et tout ficelés on leur ressemble un peu… On cherche tous à faire grandir nos communautés et à devenir un peu plus grand, et si on cherche ça, ce n’est pas uniquement pour assouvir notre passion, mais c’est surtout parce que nous aussi, quelque part, inconsciemment, on veut notre part du gâteau. 

Commentaires

  1. Difficile d'être plus en accord avec ce que tu dis dans cet article !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La plupart des gens qui s'en plaignent participent à ce système donc je suis content de savoir que tu partages mon avis :)

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Nombre total de pages vues