James Bay: nouvelle révélation de la scène POP-rock anglaise


Si vous suivez le blog depuis le début vous avez probablement remarqué que j’aimais la musique et que mes goûts été relativement éclectiques. En effet, je vous ai par le passé fait découvrir ici ou des découvertes musicales qui me tenaient à cœur. En ce début d’année 2015 en pleine session d’examen, mais toujours à la recherche de nouveauté musicale j’ai découvert James Bay. Un artiste qui risque de faire beaucoup parler de lui dans les prochains mois. 



Son nom ne vous dit surement pas grand-chose, ou alors vous êtes ici parce que vous l’adorez déjà, quoi qu’il soit on va remettre les pendules à l’heure pour tout le monde. Né en 1990 dans le Nord de l’Angleterre, James se passionne très tôt pour la musique et apprend de manière autodidacte dès l’âge de 11 ans à jouer de la guitare en s’inspirant de vidéos qu’il regarde sur YouTube. Quelques années plus tard, il quitte son village natal pour aller étudier à Brighton. De fil en aiguille, le jeune mélomane fait ses premiers sur scènes et commence à écrire ses propres textes. 

Lors d’une représentation comme toutes les autres, un spectateur présent dans la salle filme la prestation de l’artiste et la poste dès le lendemain sur YouTube. Très vite, les vues s’enchaînent et la vidéo fait le tour du web. L’histoire peut paraître incroyable, mais ça ne s’arrête pas là, puisque 7 jours plus tard la vidéo atterrit sur le bureau d’un grand producteur anglais qui décide sur-le-champ de signer le jeune artiste. 



Début 2013, un premier EP «  The Dark Of The Morning » paraît sur les plateformes de téléchargement, composé de 5 titres ce projet intimiste teinté de soul ne rencontrera pas son public, mais séduira la critique. En 2014, deux autres EP verront le jour et cette fois le succès sera au rendez-vous. 

Bouleversant, captivant l’artiste propose un univers personnel qui fait la part belle aux mélodies et aux instruments. À l’heure où les radios peinent à lancer de nouveaux artistes face au manque de créativité, James Bay vient souffler un vent de fraîcheur. Auteur, compositeur et interprète, le chanteur sortira le 23 mars prochain, son premier album «  Chaos and The Calm ». Le projet déjà défendu par les titres « Let It Go » et « Hold Back The River » a déjà séduit l’Angleterre. 
 Ainsi, l’artiste peut d’ores et déjà se vanter d’avoir remporté le « Critics Choice Award 2015 ». Ce prix qui récompense les artistes anglais à en devenir est très convoité en Angleterre. Et pour cause les artistes qui l’ont gagné avant lui ont tous connu un destin incroyable : Adèle, Florence & The Machine, Emeli Sandé ou encore Sam Smith pour ne citer qu’eux, Bay semble promis à un bel avenir. 



À l’instar de l’Australie qui a déjà succombé aux charmes de ce surdoué de la folk, L’Europe et les États-Unis ne devraient pas tarder à être atteints par le syndrome James Bay. Le New York Daily Times a d’ailleurs récemment classé l’artiste parmi son classement des futures stars de la musique. L’an dernier ce sont Iggy Azalea et 5 Second of Summer qui avaient pris part à ce classement.

Vous l’aurez compris tous les voyants sont au vert pour le chanteur qui après un passage par Paris le 22 janvier entamera une tournée promotionnelle à travers l’Angleterre et l’Australie.

Commentaires

Nombre total de pages vues