jeudi 3 septembre 2015

#Critique : Miley Cyrus and her Dead Petz : l’album concept audacieux d’une ex-enfant-star

Ex-marionnette de la machine Disney, Miley Cyrus tente depuis plusieurs années de se défaire de l’image de petite fille parfaite que lui avait scotché son personnage d’Hannah Montana. Évidemment, il est inutile de souligner que cette « belle » image est aujourd’hui loin derrière elle. Drogue, sexe, clash et scandales sont d’ailleurs les maîtres mots de son business, si bien que sa musique s’en retrouve le plus souvent reléguée au second plan.



Pourtant le week-end dernier, la chanteuse habituée à multiplier les frasques a étonné en dévoilant par surprise lors de la 32e cérémonie des VMA’s son 4e album studio. Intitulé « Miley Cyrus and her Dead Petz » l’opus riche de 23 titres fait suite au succès de « Bangerz » paru en 2013 et porté par les hits « We can’t Stop » et « Wercking Ball ».

Enregistré dans le plus grand des secrets et né (en grande partie) de la collaboration avec le groupe rock Flamings Pigs, l’opus fait non seulement office de véritable ovni dans la discographie de Miley Cyrus, mais il se démarque également de ce que propose l’industrie actuelle. Pêchu, différent et audacieux, « Miley Cyrus and her Dead Petz » se savoure comme une friandise acidulée qui disperse au fil de son écoute, des saveurs hétéroclites (mention spéciale aux titres « BB Talk », « Lighter » ou encore « Bang me Box »)

S’il devait se résumer en un seul mot le projet serait étiqueté d'anticonformiste, et ce, tant pour sa direction musicale que par sa commercialisation 100% gratuite qui vient secouer sans pincette une industrie musicale devenue, un véritable champ de guerre mercantile.

Hélas, ce petit bijou psychédélique et salué par la critique qu’est le nouvel album de Miley Cyrus devra se battre pour se faire une place dans le cœur des auditeurs qui pourraient se laisser décourager par un concept précurseur osé, mais de prime abord peu accessible.


Loin d’être parfait, l’album séduit en raison de sa différence, mais aussi, et surtout grâce à l’évolution artistique de Miley Cyrus, qui devrait plus souvent faire parler d’elle pour sa musique que pour ses dérapages qui entachent sa carrière, mais qui lui empêchent également et malheureusement d’être totalement prise au sérieux  



L'album est disponible sur le soundcloud de Miley mais également sur le site officiel de la chanteuse. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire