dimanche 25 octobre 2015

La récap'POP d'octobre (partie 2)

Vous êtes désormais habitué, tous les quinze jours, la Récap’POP prend possession du blog. Aujourd’hui on se retrouve pour la 2e Récap’ d’octobre. Au programme, un post 100% féminin avec Gwen Stefani, MØ, mais aussi le retour de celle dont tout le monde parle Adèle.



Gwen Stefani repart à zéro avec « Used to Love You »

Vous aviez aimé « Baby Don’t Lie » et « Spark the Fire » les deux derniers singles de Gwen Stefani ? Oui ? Non ? Et bien quelque soit votre réponse sachez que ces deux titres ne figureront pas sur le prochain album de la chanteuse attendu depuis plusieurs mois. En effet, face à leur non-succès, la leader du groupe No Doubt a préféré revoir sa copie en jetant par la même occasion toutes les autres pistes préalablement enregistrées. Il faudra donc s’armer de patience pour écouter le successeur de « The Sweet Escape » paru en 2006, mais rassurez-vous l’artiste a pensé à tout puisqu’elle a récemment sorti « Used to Love You » une ballade POP mélancolique. Sur ce nouveau titre, qu’elle annonce comme étant le premier extrait officiel de son prochain album, Gwen Stefani fait référence à sa rupture et son divorce avec Gavin Rossdale. Un titre honnête et émouvant, dans la lignée de ses précédentes productions à l’instar de « Cool » ou encore « 4 In the Morning » on en redemande.



MØ joue les « Kamikaze » à la veille de son 2e album

Mondialement reconnue depuis le succès planétaire de « Leon On », la Danoise , planche actuellement sur le successeur de « No Mythologies to Follow » son premier album paru en 2014 et porté par les singles « XXX 88 » ou encore « Don’t Wanna Dance ».

Pour ce nouveau projet, la chanteuse a travaillé avec son acolyte favori Diplo. Les deux amis ont d’ailleurs récemment envoyé aux radios « Kamikaze » premier fruit de leur future création. Sur ce titre aux accents exotiques, MØ reprend les ingrédients qui ont fait le succès de « Leon On » : un refrain accrocheur et une mélodie aux couleurs Bollywoodiennes. Qui plus est, l’artiste prend soin de garder l’essence singulière et moderne qui faisait rayonner de qualité son premier album. Retour réussi !





Adèle effectue « enfin » son retour tant attendu


En 2011, Adèle mettait le monde à ses pieds avec son deuxième album « 21 ». Aidée par une voix puissante, unique et par des textes forts et mélancoliques, la chanteuse écoulait en moins de temps qu’il ne le faut pour le dire plus de 28 millions d’albums. Suite à cette consécration, l’artiste décrochait un lot considérable de récompenses (Billboard Music Award, American Music Award, Golden Globes, … ) et se payait même le luxe d’interpréter la bande originale de James Bond (Skyfall). Pourtant après avoir fait des émules, après avoir converti une grande partie des mélomanes à son univers l’interprète de « Rolling In the Deep » avait préféré se retirer pour mieux créer. Aux quatre coins du monde, le public était donc aux aguets, attendant impatiemment le retour de celle qui au travers de ses titres, avait raconté leur histoire, panser leurs blessures sentimentales à coups de « Break-up song ». Tandis que les médias se plaisaient ponctuellement d’annoncer le come-back de l’artiste. En bonne reine, du marketing Adèle semblait d’ailleurs se jouer de ces médias, en laissant planer un mystère lourd et profond sur la suite de sa carrière. Et puis, le 19 octobre dernier, au cours d’une coupure publicitaire, l’artiste dévoilait en avant-première 30 secondes d’un titre inédit intitulé « Hello ». Quelques jours plus tard, le titre faisait son apparition sur les plateformes de téléchargements et un clip réalisé par le réalisateur canadien Xavier Dolan était même dévoilé. Depuis tout le monde ou presque a donné son avis sur le titre, tout le monde a relayé l’information, tout le monde a entendu parler de ce retour. Un retour ô combien majestueux qui a permis à l’artiste d’atteindre le sommet des charts tout en cumulant en 48h un total de 40 millions de vues sur la vidéo de son nouveau titre. Auparavant acclamé pour son talent qui ne fait l’ombre d’un doute, l’artiste pourra désormais se vanter d’avoir orchestré dans l’ombre et en silence l’un des come-back les plus réussis du 21e siècle. D’ailleurs on prend les paris que la machine Adèle fonctionnera à plein régime le 20 novembre pour la sortie du son 3e album « 25 ». 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire