lundi 1 août 2016

#POPCulture: Jusqu’où ira la folie Pokémon Go ?


À moins de vivre à l’instar des protagonistes du célèbre film « Le Village » dans une communauté isolée et effrayante, vous avez probablement entendu parler et/ou pu constater, l’explosive émergence de l’application Pokémon GO. Lancé en juillet, et ce, à l’échelle mondiale sur Android et iOS, ce jeu de réalité augmentée qui propose à ses utilisateurs de devenir de véritables dresseurs de Pokémon rencontre un succès considérable et international. De fait, un peu partout dans le monde, les joueurs semblent avoir profité de cette petite révolution signée Nintendo pour changer leurs habitudes quotidiennes : déjeuner dans le jardin, balade dans les parcs ou encore excursion rurale, toutes les occasions sont bonnes pour capturer les Pokémon, c’est petites créatures de poche japonaises rendues célèbres au milieu des années 90 grâce à un jeu vidéo et une série animée.



Un succès qui divise …

En 2016, près de 20 ans jour pour jour après leur création, les Pokémon qui pouvaient déjà se vanter d’avoir pris le contrôle des consoles de jeux, des télévisions, des cours de récréation ou encore des conventions geeks, semblent avoir pris d’assaut les smartphones et autres tablettes. Pour faire court, rien absolument rien, ne résiste à la folie Pokémon. Le succès phénoménal de la fameuse application ne risque pas de faire mentir cette affirmation. Preuve en est, selon les chiffres dévoilés récemment, l’action de Nintendo a vu sa côte en bourse, monter de plus de 90%, une semaine après le lancement officiel. Mieux encore, moins d’un mois après sa mise en ligne, l’application aurait été – selon les chiffres officiels dévoilés fin juillet par le site Sensor Tower – téléchargée plus de 75 millions de fois. Avec ce score prodigieux, Pokémon GO est ainsi devenue l’application de jeu mobile à atteindre le plus rapidement – 19 jours - la barre fatidique des 50 millions de téléchargements. Fort de nombreux partages sur les réseaux sociaux – on ne compte plus les TT ou les captures d’écrans qui peuplent nos fils d’actualités – et d’une communauté grandissante qui n’a de cesse d’organiser des rassemblements pour accroitre le plaisir de chasser, Pokémon Go semble être en passe de devenir à l’instar de Pikachu une légende de plus dans notre société contemporaine.

Tout triomphe ayant ses détracteurs, l’application de Nintendo et Niantic (une société de jeu vidéo californienne), ne déroge pas à la règle. Ainsi, on compte plus les témoignages de nombreux citoyens qui se disent incommodés par l’ampleur que prend Pokémon Go dans leur quotidien. Nuisances sonores, introductions impromptues de joueurs sur des terrains privés ou encore négligences routières, les conséquences de la réalité augmentée sont nombreuses et parfois même agaçantes. La chanteuse Rihanna peut en témoigner puisqu’elle a demandé à ses fans, lors d’un récentconcert en France, de la respecter et d’arrêter de chasser des Pokémon, le message est clair !


Au-devant de toute cette agitation tant positive que négative, la question de savoir jusqu’où ira la folie Pokémon Go mérite d’être posée. En l’absence d’une réponse explicite, il ne reste plus à chacun, qu’à choisir son camp. A moins que le soufflé Pokémon GO ne retombe aussi vite qu’il n’est arrivé ! Affaire à suivre … 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire