samedi 6 mai 2017

Pale Grey: des Liégeois qui grandissent et qui s'exportent

Chez The Melting POP, on adore vous faire découvrir des artistes venus de tous les horizons et des quatre coins de la planète. Évidemment, on n'en oublie pas nos racines et quand on découvre des artistes venus tout droit de chez nous, on est encore plus impatient de vous en toucher un mot. Après les Montois de "La Jungle" ou encore l'Anversois Tamino, on vous présente Pale Grey, un groupe liégeois qui a secoué la scène indie-folk en 2013 grâce son premier album "Best Friends". Après avoir écumé les festivals et les concerts, le quatuor est de retour avec "Ghosts" un EP conçu pour nous mettre l'eau à la bouche avant la sortie de leur second album prévu à l'automne prochain. À cette occasion, The Melting POP met en lumière ces quatre Belges qui ont tout pour séduire le monde !



Fondé à la fin des années 2000, Pale Grey a fait du chemin depuis ses débuts, et le nouvel EP qu'ils proposent est un nouveau témoignage de leur évolution. Pour s'en rendre compte, il faut remonter le temps et s'intéresser à la formation initiale. En effet, au départ, Pale Grey s'est la rencontre entre Gilles Delwaque et Maxime Lhussier deux potes originaires de Malmedy, qui font de la musique pour s'amuser. Doté d'un ordinateur, d'une guitare et d'une basse, le duo enregistre des démos, performe sur quelques scènes belges et luxembourgeoises, et c'est de cette manière qu'ils rejoignent le collectif/label liégeois “JauneOrange”. Rejoint dans la foulée par Benoit Damoiseau à la batterie et Jan Montens aux claviers, la formation prends forme et propose “Put Some Colors” un premier EP synthétique composé de 8 titres, qui fera le tour de la Wallonie. Cependant, c'est en 2013 et grâce aux succès du single “Seaside” que le groupe commencera réellement à attirer l'attention des médias. Léger et chaleureux, le morceau qui donne envie de s'évader permettra aux garçons et à leur premier album “Best Friends” produit par Anthony Sinatra (Hollywood Porn Star), de faire le tour des plus grands festivals. 

Aujourd'hui, après avoir écumé et séduit les scènes européennes, Pale Grey revient avec “Ghosts” un EP de quatre titres, qu'ils ont pris le temps, sans pression, de peaufiner et qui devance la sortie d'un deuxième album à paraître d'ici la fin de l'année. Plus nostalgique que l'opus qui a précédé, “Ghosts” est comme en témoigne le premier single “Billy”, un nouveau chapitre dans la jeune carrière de la formation belge. Inspiré de leurs ruptures, “Billy” et le reste de l'EP donnent l'occasion au groupe de voguer vers de nouveaux horizons. Plus douce, plus aérienne, parfois plus sombre (“Ghosts”) la voie empruntée par Pale Grey est une véritable bouffée d'air frais. Preuve irréfutable de l'efficacité de ce nouveau projet, on se surprend très vite à fredonner les morceaux de l'EP. De  “Billy” à “Cupidon”, les garçons proposent juste ce qu'il faut pour nous mettre l'eau à la bouche et nous faire patienter dignement avant la sortie de leur second album. 

Chez The Melting POP, on est d'ores et déjà convaincu, et on est sûr que le monde n'a pas fini d'entendre parler de nos compatriotes. De fait, ils accompagnent actuellement le duo américain Electric Guest pour une tournée européenne qui passera par Londres, Manchester ou encore Bruxelles. En attendant la sortie de “Ghosts” disponible dès le 12 mai prochain, on vous laisse avec “Billy” dernier clip en date de la formation ...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire