La récap'POP de janvier (Partie 2)

Chez The Melting POP on aime bien les surprises, pour preuve, la Récap'POP est déjà de retour sur le blog. Pour ce nouveau numéro, on fait sur le point sur les derniers morceaux de Chairlift, Santigold et Dorothy, mais on fait aussi la découverte du français RubiCan. 

Chairfilt: un 3e single avant l'album 

A l'approche de la sortie de son nouvel album "Moth" à paraitre le 22 janvier chez Columbia, le duo Chairlift s'active et propose déjà son 3e single. En effet, après "Ch-Ching" et "Romeo", le tandem new-yorkais dévoile "Crying in Public" . Aérien, le morceau séduit grâce un refrain entêtant porté par la voix légère de Caroline Polacheck

Riche de 10 titres, "Moth" sera le troisième opus des Chairlift, les deux précédents étant parus en 2008 et 2012. Interrogé par Pitchfork, le duo décrit ce nouveau projet comme étant beau, vulnérable et honnête, une jolie métaphore qu'ils utilisent aussi pour parler des papillons de nuits qui ne sont autre que la traduction du titre de leur album. 



Santigold et Dorothy dévoilent leur nouveau morceau sur TIDAL 

TIDAL, la plateforme de streaming de l'américain Jay-Z serait-elle en train d'effectuer une transition vers des sons plus confidentiels? C'est la question que l'on pourrait se poser, puisque cette semaine deux artistes dont les styles respectifs sont, de prime abord, aux antipodes du catalogue initial de la plateforme, ont décidé d'y dévoiler leur nouveau morceau en exclusivité. 

Ainsi Santigold qui prépare la sortie de son 3e album "99$" déjà défendu par le morceau "I Can't Get Enough Of Myself" a dévoilé il y a quelques jours, sur la plateforme, son nouveau clip "Chasing Shadows" tandis que le groupe rock américain Dorothy a choisi de commercialiser son nouveau single "Missile" sur ce même support. 

Pour rappel, TIDAL a été lancé en mars 2015 pour contrer la montée du géant Spotify. Pourtant soutenue par Madonna, Nicki Minaj ou encore les Daft Punk qui détiennent des actions dans le projet, la plateforme uniquement disponible en version payante (20€/mois), n'a pas réussi à séduire le public, et ce malgré de grandes exclusivités (American Oxygen de Rihanna ou encore Feeling Myself de Nicki Minaj et Beyoncé). Face à cet insuccès conséquent, Jay-Z aurait-il revu sa copie? Seul l'avenir nous le dira ! 

Découverte: Zoom sur RubiCan 

On termine cette récap' avec RubiCan, un jeune trentenaire français qui réinvente le Pop-rock avec fougue et sans négligence. Derrière ce pseudo qui fait référence à sa toison poivre et sel, on retrouve un certain Pierre-Louis François

Né à Jarnac une petite commune de l'ouest de la France, l'artiste a sorti le 15 janvier son 2e EP "Trouble Fête", pourtant il est loin d'en être à ses débuts. En effet, avant de devenir RubiCan, Pierre-Louis François a sillonné la France au sein du trio rock Headcases une formation énergique animée par la scène. Début 2015, il sort son 1er EP solo "Brise-Lame" et se paie le luxe de séduire le Rolling Stones français. Définit comme un ovni musical, le rockeur ne manque clairement pas de singularité.  Parfois rock, parfois Pop-Rock, parfois psyché, l'artiste s'amuse sur ses morceaux à mélanger les genres sans jamais louper le coche. 

De son nouvel EP " Trouble Fête ", riche de quatre titres, on retiendra l'explosif "A la Mémoire", une pastille électrorock enivrante ! 


Commentaires

Nombre total de pages vues