mardi 14 mars 2017

#APP - BustleMusic : le streaming équitable

Chez The Melting POP, on aime vous parler de choses qu’on adore et vous faire partager nos dernières trouvailles. Cependant, parfois c’est les trouvailles qui viennent à nous. Comme on vous l’expliquait dans notre article consacré aux collaborations, on tri sur le volet les informations qu’on reçoit dans nos boîtes mail pour vous proposer un contenu sérieux et relativement objectif. Pour preuve, lorsqu’on a reçu le communiqué de presse de l’application dont nous allons vous parler aujourd’hui, on a tout de suite été séduit, et nous avons directement décidé de nous intéresser de près à ce nouveau concept pour vous en toucher quelques mots... Suivez le guide ! 



On ne va pas entrer dans le détail, le marché du disque va mal et le streaming est devenu une sérieuse alternative à cette crise sans précédent. Ainsi, nombreuses sont les plateformes à proposer de la musique en écoute de manière légale dans le but de rémunérer les artistes. Même si l’idée est bonne et qu’elle a réussi à sauver du naufrage de nombreux artistes et /ou labels, nombreux sont ceux qui n’adhèrent pas aux pratiques mises en place par les géants de l’industrie du streaming. Pour cause, selon le New York Times, un service de streaming comme Spotify rémunérerait un ayant droit entre 0.0001 centime d’euros et 0,0004 centime d’euros (écoutes gratuites vs écoutes payantes). Bien évidemment, la nature des relations financières entre les services de streaming et les artistes est beaucoup plus complexe que cela, mais lorsqu’on analyse la courbe grandissante des abonnées et qu’on la compare à ceux que touchent les artistes, le bât blesse. C’est en prenant en compte ce « décalage inquiétant entre le nombre de personnes qui écoutent de la musique sur Internet et ce que touchent réellement les artistes » que Cyrille Peignot, Ludovic Praud et Benoit Waquet ont eu l’idée de fonder BustleMusic, une initiative française, visant à rémunérer directement les artistes. Avec ce financement direct (le stream & fund), la plateforme musicale de streaming reverse 60% de ses revenus aux artistes, et ce, en fonction de leur audience mensuelle. Pour les artistes indépendants, cette nouvelle manière de faire est une véritable révolution, car elle pourrait permettre, en cas de succès, d'accroître réellement la part des revenus liés à leurs productions musicales. 

Autre point fort et grosse originalité de BustleMusic, il s’agit d’un service de streaming géolocalisé ! En effet, en s’inscrivant (gratuitement) sur Bustle, les artistes sont amenés à se géolocaliser. Cela permet ensuite à l’auditeur de voyager à travers les continents, à travers les sonorités qu’il affectionne et par conséquent, de faire des découvertes qu’il n’aurait peut-être pas pu faire sur des services plus commerciaux. Pop, reggae, rock et musique du monde, BustleMusic vous emporte aux quatre coins du monde pour le plus grand plaisir de vos oreilles … 

Pré-ouverte depuis le 1er mars la plateforme BustleMusic ne dispose pas pour l’heure d’un grand catalogue d’artistes (environ 200 artistes sont pour l’heure répartis sur les 5 continents). Cependant, c’est en gagnant en visibilité que BustleMusic réussira à grandir et à devenir rentable. En attendant le lancement officiel de l'application dans le courant du mois d’avril, vous pouvez surfer et streamer gratuitement pour découvrir les artistes qui font d’ores et déjà partie de cette nouvelle aventure. Chez The Melting POP on adhère complètement au concept et on espère que ce n’est que le début d’un joli succès. N’attendez plus et essayez ! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire