dimanche 30 avril 2017

Exposition: Indie 184 et Théo Lopez à la Galerie Francis Noel

Quelques jours après avoir visité l'exposition "Super Girl Power" de la Galerie Sakura à Paris, The Melting POP reprenait déjà sa vie de cultureux liégeois en se rendant à la Galerie Francis Noel, située à deux pas de Liège-Guillemins. Attirés par les couleurs de l'artiste new-yorkaise Indie 184 qui expose actuellement là-bas, nous n'avons pas résisté à vous toucher quelques mots de notre visite et à partager avec vous quelques photos ... 

Soraya Marquez - Indie 184

La Galerie 

Passionné par l'art plastique depuis sa plus tendre enfance Francis Noel a fait de sa passion son métier en ouvrant en 2015 sa propre galerie d'art contemporain. Spécialisée dans le street-art et ses adaptations, la Galerie Francis Noel met depuis ses débuts, un point d'honneur à accueillir des artistes singuliers, émergents ou confirmés venus de tous horizons. Preuve en est, depuis le 13 avril dernier et jusqu'au 13 mai, la galerie accueille Indie 184 et Théo Lopez pour un duo-show qui vous fera voyager entre New York et Paris. D'un coté, les couleurs de l'art de rue de la douce New-Yorkaise Indie 184, de l'autre l'art abstrait du très jeune artiste parisien Théo Lopez. 

Galerie Francis Noel: Rue du Plan Incliné 75 à 4000 Liège 
Expo Duo New-York / Paris du 13 avril au 13 mai 2017 

Les artistes 

Indie 184: Connue pour ses œuvres proches du graffiti old-school, Indie 184 mélange à sa manière le street-art, le collage et les jeux de textures. Sur ces œuvres, les icônes féminines sont à l'honneur. De fait de Frida Kalho à Rihanna, l'artiste utilise l'image de la femme pour sublimer ses tableaux. Visuellement, l'art de Soraya Marquez aka Indie 184 se veut proche du POPart et de l'art de rue. On ressent les influences new-yorkaises de l'artiste, et on voyage à travers ses couleurs. Chez The Melting POP on l'associerait même à Sid l'artiste parisienne dont nous vous présentions les collages en 2014... Certes le parallèle est rapide, mais venu d'horizons différents, ces deux artistes nous prouvent que malgré les obstacles, les femmes ont plus que jamais leur place dans l'art. 

Cara Delevingne 

Frida Kalho

Rihanna 



Théo Lopez: Face à Indie 184, c'est le parisien Théo Lopez qui présente ses peintures. À 28 ans, le jeune homme fait partie de ces prodiges pour qui l'art semble toujours avoir été une vocation. De ses premiers gribouillages sur le coin de ces cahiers aux galeries d'art, l'artiste a au fil de son parcours aiguisé son œil et ses pinceaux pour imposer sa propre ADN sur ses compositions. Interpellantes les œuvres de Théo captivent et prolongent l'imaginaire, y plonger un regard c'est prendre le risque de se perdre aux confins de vos pensées. 



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire