La récap’POP d’avril (partie 2)

Décidément, le 8 avril 2016 était un bon jour pour la musique. Pour cause, outre Woodkid qui a dévoilé la lyric vidéo de son dernier single « Land Of All » (voir récap’ précédente), quatre artistes issus d’horizons très différents ont fait leur retour dans les charts. Au programme de ce nouveau numéro de la Récap’POP Jennifer Lopez, Erik Hassle, Tegan & Sara et la Française Léa Castel.

Jennifer Lopez revient par la grande porte avec « Ain’t Your Mama »

Une chose est sûre, Jennifer Lopez ne chôme pas. En effet, alors qu’elle vient juste de boucler la dernière saison de American Idol, la star internationale qui est également en résidence à Las Vegas pour un show exceptionnel, vient tout juste de dévoiler le premier titre de son prochain album.

Intitulé « Ain’t Your Mama », le morceau dansant et positif emmène l’auditeur sur un rythme endiablé et entêtant. Il faut dire qu’après l’échec de son dernier album « A.K.A » paru en 2014, l’artiste a fort à faire pour séduire et rassembler de nouveau le public.

Ainsi à 46 ans celle qui est aussi à l’affiche de la série « Shade of Blue » sur NBC est retournée en studio pour travailler sur un album qu’elle annonce d’ores et déjà comme détonnant. Une chose est certaine avec « Ain’t Your Mama » J.LO renoue avec ses racines POP et caliente qui avaient fait sa renommée à l’époque de « Let’s Get Loud » au début des années 2000.




Erik Hassle ne lâche rien et dévoile « If Your Man Only Knew »

Amoureux de la POP nordique, réjouissez-vous Erik Hassle est de retour. Connu pour ses pistes mélancoliques, le chanteur suédois qui tente depuis plusieurs années – malgré quelques succès d’estime - de se faire une place dans le monde sans pitié de la musique dévoile cette semaine le titre « If Your Man Only Knew ».

Faisant suite à l’excellent « Smaller » paru en novembre dernier, ce nouveau morceau - qui semble être un joli clin d’œil au titre « If Only Your Girl Knew » de la chanteuse américaine Aalyiah décédée en 2001 - nous propose de retrouver l’artiste de 27 ans, au sommet de sa forme. Bourré de nostalgie ce nouveau titre laisse donc présager un 4e album du chanteur tout aussi sombre et romantique que les précédents.




Tegan & Sara préparent le terrain avant la sortie de leur 2e album

Prenez-note dans vos agendas : le 3 juin prochain le duo canadien Tegan and Sara sortira son nouvel album « Love You To Death ».

Faisant suite à « Hearthrob » paru en 2013, cette nouvelle galette travaillée en compagnie du producteur Greg Krustin, qui avait déjà collaboré avec les jumelles sur leur précédent opus, devrait reprendre les ingrédients qui ont fait le succès du précédent : mélodies synth-pop et électroniques. C’est en tout cas ce que laissent présager les deux premiers morceaux sortis il y a à peine quelques heures.


Sur le premier intitulé « Boyfriend » les deux sœurs emmènent l’auditeur sur un morceau dansant aux sonorités 80’s agréables, tandis que sur le second « U-Turn », on les retrouve sur un titre aux sonorités tout aussi vintage rappelant les débuts de la Madone. En bref, deux extraits additifs, qu’on ne se lassera pas d’écouter en boucle.



Léa Castel signe un retour soigné sur « Abîmée »

Souvenez-vous en 2005, Léa Castel participait, sans pour autant remporter la victoire à la 3e saison de POPSTAR sur M6, dans la foulée l’artiste signait avec Universal et dévoilait son 1er album « Pressée de Vivre » porté par les titres « Dernière Chance » ou encore « Histoire d’une Absence » tous deux en featuring avec le rappeur Soprano. Écoulé à près de 300.000 exemplaires, ce premier opus semblait être annonciateur d’une carrière prometteuse. Hélas, lorsqu’elle revient en 2012 avec les premiers extraits de son second album « Coup de Folie » (jamais paru), le succès n’est plus au rendez-vous et l’artiste décide – malgré quelques featurings – de se retirer de la scène médiatique.


Aujourd’hui, après près de quatre année de silence, la chanteuse marseillaise fait son grand retour avec le titre « Abîmée ». Sur ce titre poignant, l’interprète de « Larguer les Amarres » laisse parler toute sa sensibilité et livre une prestation vocale plus forte et plus mature qu’à ses débuts. Évitant brillamment les pièges – trop souvent empruntés - de la musique mainstream, l’artiste offre à ses fans et au public un titre honnête, le genre de titre que l’on aimerait entendre plus souvent sur les radios françaises. 


Commentaires

Nombre total de pages vues